One more silly website about pop culture, only nastier

Lifestyle

Savoir-être virtuel : Doit-on poster des photos de ses pieds une fois l'été arrivé ?

This Shit Is Bananas a décidé de participer activement à la construction d’un monde virtuel meilleur pour demain en aidant les Internets à se débarrasser de ces petites rustreries si tristement répandues de nos jours sur les réseaux sociaux.


0

Mode
zen

Cette semaine, l’été est arrivé ! Et qui dit été dit vacances. Bientôt, les belles plages de sable fin seront envahies par des hordes d’estivants en maillots moule-bites ou en monokinis un peu trop mono et pas assez bi, arborant des strings de pieds (plus communément connus sous le nom de “tongs”) et parés de leurs jolies bouées (tantôt gonflables, tantôt intégrées).

Non contents d’être en repos au soleil pendant que vous vous tuez à la tâche (en tout cas, c’est ce que vous prétendrez et que tout le monde feindra de croire), vos amis Facebook, Twitter et Instagram ne manqueront pas de vous envoyer un petit coucou, entre deux dégustations de donuts et deux pages de Voici. C’est à ce moment précis, en pensant à vous, qu’ils décideront de dégainer leurs smartphones pour immortaliser ce qu’ils pensent avoir de mieux à vous offrir à cet instant précis : la vue de leurs pieds nus.

A moins de s’adresser à un public de fétichistes, il y a fort à parier que ces clichés de pieds ne feront prendre le leur à personne. Au mieux suciteront-ils quelques nausées, au pire provoqueront-ils une mystérieuse suppression de la liste d’amis de certains contacts rebutés.

Si vous faîtes partie de ces individus qui, avec les meilleures intentions du monde, aiment exhiber leurs pieds sur les timelines de leurs connaissances, sachez qu’il n’est jamais trop tard pour s’arrêter. D’autant que poster des photos de vos pieds nus au cours de vos vacances laisse toujours un peu supposer que votre lieu de villégiature est tellement sordide que la principale attraction touristique des environs réside dans vos chaussures. Bref, cet été, pour ne pas casser ceux des autres, on ne saurait que vous exhorter à ne pas entrer de plain-pied dans la timeline des autres.

Réactions