One more silly website about pop culture, only nastier

Musique

Britney Spears, la popstar fainéante

Alors qu’elle sort un single intitulé Work Bitch, l’ironie du sort veut que Britney Spears soit plus fainéante que jamais.


0

Mode
zen

Il y a bien longtemps désormais que Britney Spears n’est plus adepte de la promo intensive. Il faut dire qu’aidée par une large et pas toujours très regardante fanbase, la chanteuse a pris l’habitude de se contenter d’un effort minimum en ce qui concerne la quantité mais aussi la qualité de ses apparitions. Parvenant à se hisser au sommet des charts sans trop avoir à se fatiguer, la chanteuse a peu à peu fini par s'habituer à ne plus vivre que sur sa gloire passée.

Rappelons que la dernière fois que la chanteuse a surpris le grand public avec une performance devenue classique remonte à près d'une décennie, sous l'ère In The Zone. A l'époque, la chanteuse, débordante d'énergie et d'ambition, offrait ce qui se faisait de mieux en matière de prestations sur la scène pop, mêlant tenues mythiques et apparitions iconiques. Depuis, deux mariages, autant d'enfants, une dépression, et des rumeurs de bipolarité sont passées par là. Britney Spears est revenue du pire, mais semble avoir laissé derrière elle son ambition de l'exception. Aujourd'hui, ses prestations consistent basiquement en quelques hairflips, des pas de danse sans trop d'énergie qui, parfois, ressemblent vaguement à des titubements.

La nouvelle ère qu’elle a inauguré cette semaine, qui suscite comme à chaque retour l'espoir d'une renaissance, débute sous de bien mauvais auspices et ne semble pas indiquer un changement de braquet en la matière. Invitée de Good Morning America, ses fans s’étaient imaginé - les imbéciles ! - que leur idole allait leur offrir une prestation surprise sur son nouveau single. Il faut dire que ceux qui ont l’habitude de se qualifier de chanteurs gratifient généralement les téléspectateurs de l’émission matinale américaine d’un showcase. Et il est vrai aussi que la chanteuse avait décidé de faire les choses en grand, déballant un compte à rebours sur son site officiel près d’un mois à l’avance, affrétant des dizaines de bus pour transporter fans et surtout salariés de Planet Hollywood en plein désert des Mojaves au milieu de la nuit, et s’offrant une arrivée en hélicoptère. Autant dire que tous les ingrédients d'une performance hors norme étaient à disposition.

Arrivée sur place, Britney est apparue derrière de grosses de lunettes de soleil, tout à fait de circonstance à 4h du matin. Elle a rapidement salué la foule servile qui lui avait sans doute fait découvrir un peu plus tôt l'affiche de son spectacle à Las Vegas, qui était en fait la principale raison de tout ce barnum. Au cours d'une interview express, la chanteuse a confirmé sa résidence au Planet Hollywood comme si quelqu'un sur terre pouvait encore s'en étonner après des mois de spéculation, a annoncé la sortie de son 8ème album (encore sans titre) pour le 3 décembre, a révélé avoir eu la nausée dans l'hélicoptère puis à tourné les talons et s'en est allée comme si de rien n'était.

Depuis cette désastreuse apparition, et en l'absence d'autre forme de promotion, le single Work Bitch n'a de cesse de s'enfoncer dans les charts du monde entier, comme si même ses plus fidèles admirateurs avaient fini par lui tourner le dos. Peut-être le signe que le public, lassé de sa paresse désormais ordinaire, voudrait enfin la voir appliquer le conseil qu'elle entend nous prodiguer. You better work, lazy bitch!

En souvenir de son ancien elle...

Un medley de celle que l'on aimerait revoir un jour.

Réactions